oct
9
2015

Valeur d’avenir, management du XXI siècle : Les hommes se sentent-ils (suffisamment) concernés par l’égalité?

L’engagement des hommes

Après la question de la place des femmes dans le sport, celle de leur participation à la transformation digitale, celle de leur visibilité et de leur pouvoir de décision dans les médias et celle des réseaux qui réunissent celles et ceux qui veulent oeuvrer pour la mixité, le blog EVE ouvre aujourd’hui un nouveau chantier de travail : l’engagement des hommes en faveur de l’égalité.

Il y a aujourd’hui consensus : les progrès futurs de l’humanité ne se feront pas en laissant de côté sa moitié. La participation des femmes à la vie économique, diplomatique, politique, sociale et culturelle constitue désormais un enjeu central pour toutes les institutions : l’ONU, la Banque Mondiale, le FMI, l’OCDE, pour ne citer que celles-ci, en ont fait un axe prioritaire de leur plans d’action. Les entreprises participent elles aussi au mouvement, convaincues désormais qu’il est a minima du gaspillage de se priver des compétences des femmes et au mieux que la mixité sera facteur de performance.

Mais s’il est désormais acquis, dans la plupart des esprits, que la féminisation des responsabilités est une valeur d’avenir, personne ne souhaite en passer par une “guerre des sexes” ni quelque forme de renversement d’équilibre pour y parvenir. Il faut donc commencer par s’assurer de l’acceptation par les hommes de la montée en puissance des femmes. Pas si simple, dans des contextes de transformations socio-économiques qui représentent certes une formidable occasion pour le changement mais peuvent aussi provoquer tensions et repli sur les positions acquises et repères traditionnels.

Et puis, au-delà de leur seule acceptation du principe de partage des responsabilités, comment faire des hommes des acteurs à part entière de l’égalité? C’est une question pragmatique, quand dans les faits, ils sont encore les plus nombreux aux postes de décision, là où les politiques d’action (en général, et en faveur de l’égalité en particulier) se conçoivent et s’incarnent. C’est aussi une question sociétale de fond, quand le principe d’une égalité entre les femmes et les hommes ne saurait rester que l’affaire des premières, laissant pour seule alternative aux seconds de laisser faire tant que le mouvement ne les défie pas ou de riposter quand il semble qu’il vient les menacer.

Les hommes se sentent-ils (suffisamment) concernés par l’égalité? Sont-ils des victimes des inégalités femmes/hommes comme les autres? Ont-ils intérêt à l’égalité? Qu’est-ce qui motive ceux qui s’engagent aujourd’hui dans des mouvements comme HeforShe, à l’échelle internationale, MenEngage aux Etats-Unis, Happy Men ou ZéroMacho en France, Male Champions of Change en Australie etc.? Les nouvelles générations d’hommes sont-elles mieux “préparées” à l’égalité de genre que leurs aînées?

Toutes ces questions (et d’autres), le blog Eve se donne plusieurs mois pour les aborder, à l’appui d’éclairage d’expert-es, de témoignages d’hommes engagés, de coups de projecteur sur des initiatives modèles…

Source le Blog EVE octobre 2015

À propos de l'auteur:

Poster un commentaire

Current month ye@r day *